5 astuces pour obtenir le meilleur prêt immobilier

 

 

Bienvenue sur ma chaîne Youtube ! N’hésite pas à t’abonner si tu souhaites suivre mon parcours d’investisseur débutant.

Dans cette courte vidéo, je vais te parler des cinq astuces pour obtenir le meilleur prêt immobilier.

Comment obtenir le meilleur prêt immobilier ?

  • Première astuce : il ne faut pas que tu oublies que tes frais de dossier sont liés à ton TEG.

 

Pour commencer, je vais te parler des frais de dossier. Quand tu sollicites un prêt immobilier auprès d’une banque, tu seras amené à payer des frais de dossier. Les frais de dossier sont la contrepartie du travail, les conseils fournis par le conseiller ainsi que le temps qu’il a passé pour travailler sur ton dossier. Cela concerne tout ce qui implique l’étude, la mise en place de l’offre, les services juridiques ; tout cet ensemble constitue les frais de dossier. Moi, quand j’ai souscrit mon prêt pour mon immeuble de rapport, j’ai payé 500 € de frais de dossier.

Peut-on négocier les frais de dossier ? Oui. Par contre il faudra mettre en avant ton dossier et montrer au banquier que ton profil est impeccable. Ainsi, il ne passera pas beaucoup d’heures à étudier ton dossier. Moi, quand je constitue mon dossier ; je fais en sorte d’avoir au complet : mes pièces d’identité, les avis d’imposition, les fiches de salaire, les relevés bancaires. Je fais photocopier tout mon dossier. Et quand je me présente à une banque, s’il y en a une qui veut me financer, je lui donne le dossier en lui disant que j’ai déjà fait les photocopies, que tout est prêt. Que toutes les pièces sont là. Je lui fais donc gagner du temps parce que comme cela, il n’aura plus besoin de te donner la liste des pièces à fournir et il pourra donc, commencer à travailler sur ton dossier. Je joue dessus et cela permet de justifier que je leur ai permis de gagner du temps et que ce ne sont pas tous les clients qui sont aussi bien préparés. Et donc je pourrais leur demander plus facilement si c’est possible de négocier les frais de dossier.

Ces frais de dossier font partis intégrants de ton TEG. C’est-à-dire, le Taux Effectif Global. C’est le taux d’intérêt qui est destiné à représenter le coût réel de ton crédit. Il est nécessaire de demander systématiquement quel est le TEG parce que tu dois te fixer sur ce taux. Sache que, plus tes frais sont élevés, plus ton TEG est élevé. C’est à toi de diminuer tes frais de dossier afin de réduire ton TEG.

 

  • 2ème astuce : prendre le temps de comparer les offres.

 

Tu dois comparer. Ne refais pas les mêmes erreurs que moi en 2007, de ne pas comparer les offres. Le courtier m’a envoyé vers la BNP-Paribas. Ils m’ont fait une offre et je j’ai accepté de suite sans prendre le temps de comparer avec ma propre banque qui était le LCL. J’aurais dû revenir auprès du LCL pour comparer et demander quelles offres ils proposaient pour faire jouer la concurrence. Pour cela tu peux recourir au service d’un courtier qui te présentera à ses partenaires bancaires. Parce qu’un courtier a un partenaire et travaille exclusivement avec des banques pour te faire des propositions de prêt. Sinon, toi-même, tu peux faire le tour des banques afin d’avoir plusieurs offres et les comparer. Comme ça tu sauras quelles offres tu prendras en considération et lesquelles ont les meilleurs taux, les frais d’assurance, les frais de garantie, les frais de dossier (est-ce qu’il y a possibilité de négocier ou pas ?), le TEG. Tu peux également prendre en compte le montage du prêt. Si tu as des travaux, des différés d’amortissements, combien de ligne de crédit ? (est-ce que le prêt immobilier est à une seule ligne ou est à 2 lignes de crédit ? s’il y a une deuxième ligne, celle-ci sera consacrée aux prêts travaux. Tu as également les remboursements par anticipation. Tu dois également prendre en compte, les services que la banque te propose parce que c’est un partenaire. Cela peut jouer en la faveur d’une banque de ton choix lorsque tu compares tes offres.

 

  • 3ème astuce simple : obtenir le meilleur taux.

La première question que tu poses lorsque tu as rendez-vous avec la banque est : « à combien est le taux d’emprunt ? »

Après, c’est aussi à toi de faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur taux : « la banque d’à côté me propose un taux de 1,8 vous me proposez un taux de 2. Y aurait-il une possibilité d’obtenir un taux de 1,9 parce que je souhaiterais obtenir mon prêt dans votre établissement ? »

Tu peux aussi passer par un courtier qui fera ce travail pour toi en amont et te trouvera la meilleure banque qui te financera au meilleur taux.

 

  • 4ème astuce : assurance emprunteur.

 

Les banques elles exigent commercialement que ton prêt et l’emprunteur soient couverts par une assurance qui va prendre en charge le capital restant dû du prêt, dans le cas d’un décès ou dans le cas d’une invalidité permanente et absolue. Ce qu’ils appellent, une IPA. Ou encore, les mensualités en cas d’incapacité temporaire de travail.

Est-ce que tu as la possibilité de choisir une assurance emprunteur ?

Avant de répondre à la question, sache que, quand tu te présentes auprès d’une banque, dans la majorité des cas, la banque te propose son assurance emprunteur. Ils ont une assurance de groupe et généralement, c’est une filiale de la banque. Moi, personnellement, je te conseille dans un premier temps de prendre l’assurance de la banque car tu auras beaucoup plus de chances d’obtenir un prêt, même si tu as un profil qui est déjà un petit peu compliqué. Le souci, c’est qu’elles n’apprécient pas beaucoup, le fait que tu refuses l’assurance emprunteur en leur affirmant que tu as envie de passer par une autre assurance. Je te conseille donc de prendre leur assurance tout en sachant que depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon autorise les emprunteurs à changer d’assurance de prêt jusqu’à un an après la signature de leur crédit immobilier. Cela signifie que, même si tu as signé, tu as un an pour changer. Il est donc mieux de prendre l’assurance emprunteur de la banque dans un premier temps. Cela te permettra d’obtenir plus facilement ton prêt immobilier. Et par la suite, tu compares avec d’autres assurances pour voir s’ils peuvent t’obtenir les mêmes conditions à un taux beaucoup plus intéressant. Mais en gros, tu es libre de ne pas prendre l’assurance emprunteur de la banque.

Rien ne t’empêche de le résilier après l’obtention du prêt. Par contre, si tu as prévu de revenir voir la même banque pour des opérations futures, évite de résilier. Moi je préfère rester et j’évite de résilier parce que si tu as envie de faire d’autres opérations par la suite, avec la même banque, le fait de retourner et de dire que tu t’amuses à résilier à chaque fois l’assurance emprunteur te conduira à un refus pour tes futures opérations. Moi personnellement, mon assurance emprunteur ce n’est pas le meilleur parce que je peux obtenir mieux. J’ai encore un an pour résilier. Je l’ai obtenu en septembre 2016. Mais comme j’ai encore envie de faire d’autres opérations et revenir voir la même banque, peut-être que si j’obtiens un deuxième financement, je serai probablement en mesure de négocier les deux en même temps. Si je trouve un bien avant septembre 2017 par exemple. Mais en tout cas, je préfère rester avec l’assurance de l’emprunteur parce que je me dis que je vais peut-être revenir voir la même banque pour obtenir un nouveau prêt. J’ai aussi noté que « indépendamment de la loi Hamon, les emprunteurs peuvent résilier leurs assurances de prêt immobilièr à chaque date d’anniversaire du contrat. » Cette mesure est effective depuis mars 2017. C’est tout récent. Donc à partir de ce mois-ci, à chaque date d’anniversaire des nouveaux prêts immobiliers ; des nouveaux contrats, tu peux résilier. Par contre j’ignore si c’est le neuf et l’ancien. Mais si toi tu as la réponse, n’hésite pas à me la mettre dans les commentaires. Parce qu’il me semble en fait, que l’ancien est compté à partir de 2018. C’est donc à voir. Peux-tu me le confirmer s’il te plaît ?

 

  • 5ème astuce : négociation des IRA (Indemnités de Remboursement Anticipé)

 

Les indemnités de remboursement peuvent faire l’objet d’une négociation afin d’en être exonéré.

Pourquoi négocier les IRA ? Tout simplement parce que si tu fais une opération d’achat-revente par exemple, ton but est de rembourser ton prêt immobilier le plus rapidement possible. Donc, ne pas avoir d’indemnités. Ce sera plus intéressant d’être exonéré des IRA. Si tu veux réduire la durée de ton prêt, si tu souhaites le rembourser au plus vite, tu peux le faire rembourser par anticipation de temps en temps pour gagner des années. En bref, tu peux donc négocier les IRA.

 

J’espère que cette courte vidéo va te servir dans l’obtention de ton prêt. Ou qu’elle t’a permis de te renseigner sur des informations que tu ne connaissais pas, dans le cadre de la négociation des prêts immobiliers par exemple. C’est-à-dire : si tu ne savais pas qu’il était possible de négocier les frais de dossier et les IRA. J’espère que pour ta prochaine opération, tu sauras qu’il y a des choses que tu pourras négocier.

 

N’hésite pas à t’abonner ! Ciao !