Les 3 erreurs qui m’ont coûté le plus cher dans mon 1er investissement locatif

 

Bienvenue sur ma chaîne YouTube ! Je t’invite à t’abonner, ça me fait plaisir et ça te permet de suivre mon parcours d’investisseur débutant dans l’immobilier.

Si c’est la première fois que tu découvres ma chaîne, saches que j’ai investi dans un immeuble de rapport l’année dernière, en 2016. Cet investissement s’est bien passé ; le cash flow est intéressant et je suis content de cet investissement locatif qui est un immeuble de rapport de 6 appartements.

 

Pourquoi j’ai fais des erreur dans mon 1er investissement locatif ?

J’ai fait mon premier investissement en 2007, et ça s’est mal passé. Je n’étais pas formé. Je t’invite à visionner la vidéo « Comment j’ai perdu 30 000€ sur un investissement immobilier ». Aujourd’hui, j’ai noté les 3 erreurs qui m’ont coûté le plus cher dans cet investissement locatif :

 

Mes 3 erreurs dans l'investissement immobilier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 1ère erreur :

Je n’ai pas souscrit à une assurance de loyer impayé. Si toi, tu souhaites faire un investissement, surtout si c’est ton premier, je t’invite à prendre une assurance de loyer impayé. Comme ça, tu es couvert si ton locataire ne paie pas ton loyer demain, c’est l’assurance qui prend la relève. Ça te permettra de dormir tranquillement et de ne pas te soucier de ce problème. Au moins l’assurance effectuera les démarches pour toi, afin de faire sortir ton locataire le plus rapidement possible.

 

  • 2ème erreur :

Je suis passé par un courtier mais lorsqu’il m’a contacté parce qu’il a trouvé une banque, le jour du rendez-vous, pour rencontrer le banquier, qui était à la BNP Paribas, je n’ai pas fait le tour d’autres banques pour comparer quelle offre était le mieux. J’ai directement accepté ce qu’ils m’ont proposé. Je me suis arrêté à la première banque. Si tu passes par un courtier et que s’il t’envoies à ton premier rendez-vous, demandes-lui de rencontrer d’autres banquiers. Si à ton premier rendez-vous, tu as une banque qui souhaite te suivre, qui te donnes des taux etc… si tu réussi à négocier avec ta banque, concernant les frais de dossiers par exemple ça te permettras de pouvoir aller toi-même rencontrer d’autres banques ou ta propre banque. Tu iras les voir en leur disant que tu souhaites faire un investissement et que la BNP te suis et t’as fais une proposition. Demandes-leur ce qu’ils ont à te proposer au sein de leur banque ?

Mon erreur était donc de m’arrêter à la première banque. Je m’étais sûrement dit que j’avais une banque qui acceptais de m’accorde un prêt et que c’est une chance à saisir donc je me suis arrêté là. Il fallait que j’en profite parce que je m’étais dit que l’occasion ne se représenterait peut-être pas une seconde fois alors que j’aurais dû continuer.

 

  • 3ème erreur :

Faire confiance à tout le monde, principalement au vendeur. Lorsqu’il y a des sommes en jeux, il faut vérifier toutes les informations, tu peux tomber sur un vendeur scrupuleux, donc attention. Tu dois faire ta propre enquête afin de savoir si les éléments que le vendeur t’as transmis sont correctes. Tu peux par exemple lui demander les trois dernières assemblées générales, comme ça tu sauras si la copropriété est entretenue. Ainsi, tu découvriras peut-être que parfois la majorité des propriétaires sont de mauvais payeurs, que des travaux sont peut-être en court, tout en sachant que si les travaux en court sont votés, c’est au vendeur de les payer. La lecture des assemblées générales te permettra de t’informer sur plusieurs éléments qui concernent l’immeuble que tu comptes acquérir.

Cette expérience m’a permis d’acquérir des compétences

Avec du recul, si je n’ai pas commis ces erreurs, j’aurais continué à investir depuis 2007. Mais comme ça s’est mal passé, j’ai revendu le bien et je me suis arrêté là. Aujourd’hui j’ai continué parce que pour moi l’immobilier est une façon de pouvoir assurer sa retraite et de pouvoir être libre financièrement avec les loyers. C’est pourquoi je me suis remis à investir dans l’immobilier. Cette fois-ci j’ai pris le temps de me former pour réussir cet investissement que j’ai fait l’année dernière donc j’ai fait un effort. Je suis directement parti sur un immeuble de 6 appartements parce que mentalement j’étais prêt. Et par rapport aux connaissances que j’ai pu acquérir je me suis senti capable de pouvoir acquérir cet immeuble de rapport et d’engendrer un gros cash flow. Cette année encore, je souhaite acquérir un autre immeuble de rapport.

 

Si la vidéo t’as plu n’hésite pas à la commenter et à la « liker », les échanges me font plaisir.

 

À la prochaine ! Ciao !