Quelle durée pour son crédit immobilier, 15, 20 ou 25 ans ?

 

 

Salut c’est Anicet ! Bienvenue sur ma chaîne YouTube ! Ben écoutes, j’espère que tu vas bien. Alors, moi j’avais envie de te parler de la durée pour son crédit immobilier. Parce que, si tu me suis, tu sais que cette année j’ai investi dans mon premier immeuble de rapport. Donc, j’ai fais un petit peu la tournée des banques et je voulais te raconter une petite anecdote que j’ai eu avec un banquier.

C’était à la banque populaire, j’avais rendez-vous pour obtenir mon prêt. Quand je suis allé, comme je t’ai dis, je prépare toujours mon dossier bancaire avec toutes les pièces, le calcul de ma rentabilité, les informations sur mon bien, etc…, j’avais déjà donc, tout préparé correctement. Et ce qui est amusant c’est la discussion avec ce banquier, car je souhaitais un prêt sur 20 ou 25 ans, j’ai envie de te dire, la mensualité, la plus haute que possible. Et tu as des banques, qui, pour des investissements locatifs, ils ne veulent pas de durées longues.

La banque populaire, par exemple c’est 15 ans. Je sais qu’à ma banque, le  LCL, c’est 15 ans également. Donc voilà, tu as des banques pour de l’investissement locatif, c’est du 15 ans. Par contre, si tu veux acquérir ta résidence principale, ils sont prêts à te suivre pour 20 – 25 ans. Parce que pour eux, c’est de l’investissement locatif, qui dit investissement, dit du risque. Donc ils ne veulent pas prendre énormément de risque sur la durée, et ils vont te dire, c’est 15 ans.

Alors comme je te disais la banque populaire c’est 15 ans et moi je lui disais ben, que du 15 ans, ben ça ne m’intéressait pas. Je le sollicitais, pour avoir un prêt sur du 20 ans ou voir 25 ans. Et donc, du coup ben, je lui ai expliqué pourquoi je voulais du 20, 25 ans, ce qui m’intéresse c’est d’avoir un locataire en place qui paie ma mensualité de crédit et qui paie également toutes mes charges. Quand je dis « toutes mes charges », c’est mes impôts, ma fiscalité, la taxe foncière. C’est vraiment tout. Une fois que mon locataire a payé mon crédit, a payé toutes mes charges et que j’ai encore du bénéfice, ça veut dire, qu’il me reste encore de l’argent, certain appel ça du cash flow. Ben c’est nickel quoi ! Cet argent, c’est une trésorerie, c’est une sécurité pour moi. Ça me permet, si il y a des travaux, ou voilà, n’importe quoi, je peux utiliser cet argent là, cette trésorerie, pour faire des travaux. Ou je peux utiliser cette trésorerie pour investir sur un autre bien.

Et le banquier disait : « ben non ! ». Entre guillemets « ma logique », elle était débile. Il me disait NON. Lui, comment il voyait la chose, c’est qu’il fallait rembourser le bien, le plus rapidement possible. Il me disait vous prenez une crédit immobilier sur 15 ans, dans 15 ans vous êtes propriétaire. J’avais envie de lui dire : « ok, je prends sur 15 ans. Ok. Je t’écoute, je prends ton prêt sur 15 ans ».  Donc ça voudrait dire que le locataire, il va payer, parce que, comme les taux sont bas, il va payer mon crédit. Ok. Ensuite, la taxe foncière, les impôts, c’est à moi de sortir de mon argent personnel. Ça veut dire qu’il va falloir que je prenne l’argent de mon salaire pour payer les impôts. T’imagines si j’ai 4, 5, 6 biens comme ça ? À un moment donné, je suis, moi, je suis en déficit ! Si je dois prendre tout mon argent, pour payer les impôts, la taxe foncière, les charges, les travaux, je n’ai pas de la trésorerie, je n’ai rien. Je suis obligé de prendre sur mes économies. Donc, forcément, je ne peux pas mettre de côté pour pouvoir, pour pouvoir mettre de côté, pour pouvoir acheter, financer un nouveau bien. Parce que généralement, un bien, ben t’as toujours, ben la banque te demandes au moins de financer les frais de notaire. Là, ben non, je ne peux plus ! Parce que je dois sortir de l’argent pour payer des impôts, des taxes foncières etc… Donc, mais, lui, pour lui c’était normal. Donc, pour lui, c’est tu prends sur 15 ans, c’est pas grave si tu dois sortir de l’argent de ta poche, mais moi, voilà, au bout de 15 ans, la mensualité, elle est remboursée.

Je ne suis pas d’accord ! Pour moi, il faut absolument que le locataire paie mon crédit. Une fois qu’il a payé le crédit, il faut qu’il paie la taxe foncière, il faut qu’il paie mes impôts. Il faut que moi, je n’ai rien à sortir. Tu vois, il faut que j’ai zéro euro. Il faut que je puisse encore continuer moi, à mettre de l’argent, à épargner, pour pouvoir investir dans d’autres biens. Donc, je peux continuer à mettre de côté et ensuite, je peux également récupérer cette trésorerie que mon ou mes locataires, où j’ai pu obtenir de mes locataires, avec cette somme je peux réinvestir, le réinjecter dans un nouveau projet. Ou je peux utiliser cette somme, pour acheter des SCPI ou les mettre en bourse. Tu vois, cet effet boule de neige : tu prends de l’argent, cette trésorerie, pour le réinvestir dans des actions qui vont te rapporter des dividendes. Donc t’as un effet boule de neige et ton capital grossi, grossi, grossi et je pense, c’est vraiment comme ça, que tu peux t’enrichir. Et voilà, devenir libre financièrement. Voilà, moi en tout cas, c’est ce que je recherche. C’est pas de rembourser le plus rapidement un crédit sur 15 ans alors que c’est moi qui dois sortir de l’argent. Ben non, je suis entrain de me ruiner ! Donc voilà ! Donc voilà, dans la finalité, comment il a stoppé l’opération, la conversation ? C’est en me disant, c’est « écoutez monsieur Honvo, la banque populaire, la maison en gros, la maison c’est 15 ans et c’est pas autre chose ». Donc, en gros, si tu ne veux pas les 15 ans, ben ferme ta gueule et au revoir ! Donc voilà. Et, tu vois, et donc voilà. Donc, quand t’as un objectif, restes sur ton objectif. Des fois, t’as d’autres personnes qui vont te dire : « ben non, ce que tu fais c’est pas comme ci, c’est pas comme ça. Fais sur 15 ans, fais ceci, fais cela ou cash flow. Voilà, n’écoutes pas, toi tu as ton objectif, restes sur ton objectif. En tout cas, moi c’est ce que je fais et je reste sur mon objectif. Je vois ma vision, je vois comment je fais les choses.

Maintenant, je suis prêt à prendre des conseils. C’est pour ça que j’ai fais cette chaîne YouTube, c’est pour partager, parce que j’aime partager. Mais, quand t’as ce genre de discours d’un banquier, qui lui, qui a rien fait, parce que vu ses propos, vu son discours, tu vois, il m’a pas dit « ben non, moi aussi j’ai fais une opération, j’ai fais un investissement, j’ai pris sur 15 ans, j’ai fais ceci, j’ai fais cela ». Non. Lui, c’était, voilà, en gros: « ben écoutes, c’est 15 ans, si il y a des investisseurs qui viennent, c’est 15 ans, c’est pas autre chose ». Donc voilà, le mec il est resté borné, lui, sur sa vision des choses. Maintenant, lui il a sa vision des choses que je respecte, moi aussi j’ai ma vision des choses.

Le crédit c’est vraiment pour profiter de l’effet de levier. Aujourd’hui, je ne sors pas d’argent du biens, je continue de travailler à côté. Avec mon salaire, je continue toujours à épargner, et je n’utilise pas cette épargne pour payer les impôts ou pour payer une taxe foncière, etc… Non. Ma vision, les locataires en place et c’est à eux de se charger, vraiment de tout ça. C’est pour ça que, j’ai cherché à avoir une haute rentabilité.

Si tu as des rentabilités de 3, 4% dans l’immobilier, ben c’est sûr que tu vas payer des impôts, c’est sûr que c’est à toi de payer la taxe foncière. Ton locataire, ne peut pas tout payer. Mais si t’arrives à trouver des rentabilités de 10, 11, 15% brutes, voir 20% brutes, ben là, tu dors pénard, ton locataire paie ton crédit, la taxe foncière, tes impôts, tes loyers impayés, l’assurance PNO. Tu peux même partir sur la gestion par une agence, tu as rien à faire !!

Tu peux dormir tranquille… J’espère que cette vidéo t’as plu. N’hésite pas à me dire toi, ce que tu penses de ce que je viens de dire. Si toi, tu es plutôt, cash flow positif donc cumuler une trésorerie ou t’es plutôt du genre petit crédit, 10, 15 ans pour pouvoir le rembourser rapidement et injecter de l’argent de ta poche. C’est un débat assez intéressant. Donc écoutes, je te dis, à la prochaine ! Et Ciao ! Portes-toi bien. Salut !