Comment atteindre l’indépendance financière ?

Indépendance financière

Indépendance financière

L’indépendance financière fait rêver bon nombre d’entre nous. Pourtant, pour la majorité, elle restera un rêve inaccessible auquel les gens continueront d’aspirer, sans pour autant passer à l’action. Comment faire pour atteindre cette indépendance tant convoitée ? Pour goûter à la liberté qu’elle promet et sortir enfin de l’épuisement de ce que les anglais nomment la « rat race » ? Voici 7 étapes incontournables pour atteindre l’indépendance financière, et la conserver.

Adopter l’état d’esprit adéquat

Cela peut paraître surprenant de prime abord, mais si de nombreuses personnes échouent à atteindre l’indépendance financière, c’est qu’elles n’ont pas le bon état d’esprit pour cela. Nous connaissons tous de nombreuses personnes qui rêvent de devenir millionnaire. Le problème, c’est que les chances de gagner d’un seul coup une telle somme sont infinitésimales. Et surtout, un tel rêve enferme ces gens dans la croyance que, sans un ou plusieurs millions tombés du ciel, leur vie ne peut pas changer. C’est faux.

Pour acquérir l’indépendance financière, vous n’avez pas besoin de millions, mais de comprendre que l’argent est un moyen, non une fin. L’argent pour l’argent ne rime à rien, il n’a d’intérêt que pour les besoins qu’il permet de satisfaire, et la relative liberté qu’il procure. Pour être indépendant, il vous faut donc seulement la quantité d’argent nécessaire pour subvenir confortablement à vos besoins, tout en disposant du maximum de temps libre. Le seuil de revenu nécessaire à l’indépendance financière varie donc d’une personne à l’autre.

Un autre aspect de l’état d’esprit essentiel pour devenir indépendant financièrement : vous devez être prêt à vous en donner les moyens. L’argent ne tombe pas du ciel, la réussite ne doit rien au hasard, ni à la chance. Il vous faudra fournir, surtout au début, des efforts à la mesure des résultats que vous désirez obtenir ! Si vous êtes prêt à vous investir, à travailler dur, et à faire parfois des sacrifices dans le présent, pour vous bâtir une vie meilleure, alors vous êtes sur la bonne voie !

Mettre en place un plan sur le long terme

Arriver à l’indépendance financière ne s’improvise pas. La première étape de ce processus est d’établir une feuille de route, et une stratégie pour la concrétiser.

Tout d’abord, faites vos calculs afin d’évaluer la somme nécessaire chaque mois à couvrir vos besoins et vos dépenses, en fonction du niveau de confort que vous visez. Écrivez cet objectif noir sur blanc. Consigner ses objectifs aide à mettre en place les actions nécessaires à leur réalisation. Ensuite, définissez dans quel délai, en restant réaliste, vous envisagez d’atteindre cette indépendance. Enfin, dressez l’état de vos finances du moment afin d’évaluer le décalage entre votre situation présente et votre objectif. Vous disposez à présent de la base nécessaire pour commencer à élaborer votre stratégie.

Votre plan de bataille doit vous permettre de trouver un équilibre entre l’optimisation de vos finances actuelles, et la recherche de nouvelles sources de revenus durables. Commencez par envisager celles qui sont les plus accessibles pour vous, pour ensuite vois consacrer à mettre en place les autres grâce aux fruits des premières. Ajustez votre stratégie en fonction de votre avancée, de vos réussites, et des vos éventuels revers. Le secret ultime : n’abandonnez jamais, ne laissez rien ni personne vous décourager, ou vous éloigner de votre objectif !

Investir pour avoir des sources de revenus passifs

Le moyen le plus efficace, et le plus rapide, d’atteindre l’indépendance financière est de vous créer des sources de revenus passifs. Ces revenus fonctionnent grâce à ce que l’on appelle l’effet de levier, c’est-à-dire fournir un effort une fois, et en tirer les bénéfices plusieurs fois. L’investissement dans l’immobilier locatif en est une parfaite illustration : vous achetez un bien une fois, ensuite, il vous rapporte des loyers tous les mois sans que vous ayez de travail particulier à fournir. Les revenus passifs présentent l’avantage de vous permettre dégager du temps, que vous pouvez mettre à profit pour développer vos investissements dans un premier temps, puis profiter de la vie lorsque vous aurez atteint le niveau d’aisance souhaité.

Lisez aussi :  « Comment faire un investissement locatif »

Diversifier ses revenus

L’idéal pour garantir votre indépendance est d’avoir non pas une, mais plusieurs sources de revenus, qui vous rapportent chacune l’argent dont vous avez besoin. De cette manière, vous diminuez le manque à gagner subi si l’une d’entre elle vient à vous faire défaut. Grâce à ce système, vous pourrez également vous permettre de placer une petite part de votre argent sur des actifs à risque, et profiter de leur rentabilité élevée, sans mettre en danger l’intégralité de votre capital. Diversifiez donc vos revenus autant que vous le pouvez, en restant toutefois dans des domaines que vous maîtriser, car il est essentiel de comprendre où va votre argent.

Savoir commencer petit

Une des clés pour réussir un changement en profondeur est de vous fixer des objectifs progressifs et atteignables. Viser trop haut, trop vite, ne ferait que vous mettre inutilement en échec, et, par là même, vous décourager en vous confortant dans l’idée que l’autonomie est un mirage, une chance réservée à une élite de privilégiés. Au lieu de vous dire : « dans 2 mois, je vais gagner 1000 euro de revenus passifs par mois », dites-vous « ce mois-ci, je vais faire en sorte de mettre en place au moins une source de revenus passifs pour gagner mes premiers euro ». Ne tentez pas de courir avant de savoir marcher, comme le dit l’adage. Si vos efforts sont constants, les résultats seront au rendez-vous, plus vite que vous ne pourriez le croire.

La gestion, la clé pour conserver son indépendance

Contrairement aux idées reçues, le plus difficile n’est pas de devenir indépendant financièrement, mais de le rester. Pour arriver plus rapidement à son objectif, et s’y maintenir, la clé fondamentale est une gestion bien maîtrisée. Réinvestir vos bénéfices dans de nouveaux actifs, pour les faire fructifier, est la première étape d’une gestion efficace. Néanmoins, à chaque investissement, il est nécessaire d’évaluer les risques, la part de votre capital que cela représente, et l’impact des différents scénarios possibles. Si votre gestion est prudente, vos profits seront certes plus longs à croître, mais ils le feront de manière plus durable et sûre.

Lisez aussi : « Ma stratégie pour devenir rentier dans 10 ans »

Se former

Si l’indépendance financière passe par de nombreuses activités, aucune ne s’improvise. S’il est vrai que l’on apprend de ses erreurs, on peut aussi y perdre beaucoup de temps et d’argent. Apprendre de l’expérience des autres est une stratégie bien plus profitable. Pour ça, une seule solution : la formation. Se former représente, il est vrai, un investissement de temps et d’argent, mais il sera vite rentabilisé. Vous gagnerez ainsi en sérénité, et en efficacité, pour atteindre plus rapidement une indépendance financière durable.

 

En résumé, l’indépendance financière ne doit rien au hasard, ou à la chance. Elle n’est pas non plus réservée à une élite de privilégiés, mais accessible à qui s’en donne vraiment les moyens, en faisant des actions concrètes. Cette réussite passe impérativement par les principes suivants :

  • déconstruire les idées préconçues, et adopter l’état d’esprit adéquat pour avancer ;
  • définir une stratégie en fonction de vos besoins et de vos objectifs ;
  • ne pas ménager vos efforts, et tenir bon coûte que coûte ;
  • créez des sources de revenus passifs ;
  • diversifier vos sources de revenus ;
  • vous fixez des objectifs progressifs et atteignables ;
  • avoir une gestion prudente, et réfléchie ;
  • se former avant de se lancer pour éviter les erreurs.